Easyfrench, le français facile!
Les jeunes et l’obésité

Les jeunes et l’obésité

February 10, 2019

L'obésité

 

 

Depuis vingt ans, le nombre d’enfants touchés par l’obésité augmente. En France, un enfant sur six est trop gros. Or, l’obésité peut avoir des conséquences graves sur la santé. Mais plus cette maladie est détectée tôt, plus elle peut être soignée facilement. Il y a des  centres accueille pour les jeunes obèses qui  les aident à se soigner. Ces jeunes suivent des cours de cuisine, pratiquent des activités physiques et sont suivis par des psychologues.

 

 

Depuis 2010, le gouvernement a mis en place un plan pour lutter contre l’obésité. Son but ? Informer les adultes et les enfants sur les risques liés à cette maladie.

 

Melinda DARENGOSSE, VOUS ETES MEDECIN GENERALISTE, SPECIALISTE DE L OBESITE

 

C'est quoi l'obésité ?

 

On dit qu’une personne est obèse lorsqu’elle a un excès de poids par rapport à sa taille et son âge. C'est le manque d'activité physique qui est la cause principale de l'obésité. Mais on devient obèse aussi quand on mange des aliments trop gras et trop sucrés, surtout en trop grande quantité. Par exemple, un repas « soda-pizza-glace » tous les jours n'est pas du tout conseillé ! Il existe aussi des facteurs génétiques ce qui veut dire que certaines personnes grossissent plus facilement que d’autres par exemple.

 

 

Quels sont les risques liés à l'obésité ?

 

Le diabète est la maladie la plus fréquente. L'obésité peut également entraîner des problèmes cardiaques et des problèmes respiratoires, de l'asthme par exemple. De plus, une personne obèse a du mal à se déplacer. Et elle peut avoir honte et se sentir exclue.

 

 

Comment peut-on combattre cette maladie ?

 

Il ne s'agit pas de sauter des repas, ni de jongler entre les régimes. Le corps a besoin de nourriture pour rester en bonne santé donc il faut équilibrer les repas. On doit prendre l'habitude de manger de tout, en quantité raisonnable. Et surtout, faire du sport et bouger !

 

Des jeunes nous parlent de leurs habitudes alimentaires.

Des jeunes nous parlent de leurs habitudes alimentaires.

February 10, 2019

Mastiquer: to chew.

 
 
Manger des cochonneries: to eat junk.
 
 
Aller à la salle de sport: to go to the gym.
 
 
Ce n'est pas ma tasse de thé.
 
 
avoir une faim de loup: to be ravenous.
L’alcool dans la culture française

L’alcool dans la culture française

February 10, 2019

une région viticole: a wine region

l'apéritif: pre diner drinks

discuter: to chat
le chômage: unemployment 
l'alcool au volant: drink driving
ivre mort: very drunk
Le Ministère de la Santé: ministry of Health
Appeler un chat un chat: to call a spade a spade

 
Le Bio, c’est quoi?

Le Bio, c’est quoi?

February 10, 2019

Les produits bio

 

 

Une étude récente vient de montrer que, malgré la crise économique, les produits bio se vendent bien dans les supermarchés et les épiceries spécialisées. Bien sûr, ces produits ont souvent plus de goût que les produits non bio !

 

MELINDA DARENGOSSE, VOUS ETES MEDECIN GENERALISTE ET DIETETICIENNE, ALORS, CES PRODUITS BIO…

 

 

 

COMMENT PEUT ON LES RECONNAITRE ?

 

On peut aussi souvent reconnaitre les produits bio par leur apparence.  Prenons par exemple les tomates. Contrairement aux tomates non bio qui se ressemblent toutes (même taille, même poids), les tomates bio sont toutes différentes : il y en a des grosses, des petites et elles ne sont pas toujours très belles !

 

 

POURQUOI LE BIO ?

 

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'aujourd'hui, dans l'agriculture non bio, il y a énormément de produits chimiques : souvent, les agriculteurs utilisent des pesticides et des engrais de synthèse pour faire pousser leurs tomates plus vite et en très grande quantité. Ces produits chimiques, une fois répandus sur les plantes, vont polluer le sol et les eaux qui coulent à proximité. Ils rentrent ainsi dans les tomates et dans l’estomac, lorsque nous les mangeons. Or, selon plusieurs études, ils ne seraient pas très bons pour la santé.

 

 

CA FAIT PEUR !

 

 

C'est la raison pour laquelle un autre type d'agriculture, plus naturel, s'est développé : l'agriculture biologique. Les agriculteurs de produits bio n'utilisent aucun produit chimique. Ainsi, pour lutter contre les insectes ou les mauvaises herbes, ils peuvent faire venir d'autres insectes, et, pour améliorer la qualité du sol, ils peuvent utiliser un engrais naturel fait de matières végétales pourries. Le « bio », c'est aussi de la viande, des œufs, des produits laitiers… Là, ce qui change par rapport à l'élevage classique, c'est que les animaux sont mieux nourris (ils mangent bio), mieux traités (ils ont droit à une vie calme, en plein air) et soignés par des méthodes naturelles quand ils sont malades (on leur donne moins de médicaments).

 

 

LE BIO, C’EST LA SOLUTION MIRACLE ?

 

 

les aliments bio coûtent plus cher et même le double du prix des produits non bio. Cette différence de prix provient, en grande partie, de la façon de cultiver les aliments: un agriculteur bio produit moins d’aliments qu'un agriculteur non bio, ce qui veut dire qu’il doit les vendre plus cher pour pouvoir tout de même gagner sa vie correctement. De plus, les produits utilisés pour protéger les aliments bio sont souvent plus chers que ceux utilisés par un producteur non bio.

 

Cependant, les gens se soucient de plus en plus de ce qu'ils mangent et achètent de plus en plus de produits bio.

 

Christophe nous parle des différences entre les habitudes alimentaires francaises et britanniques

Christophe nous parle des différences entre les habitudes alimentaires francaises et britanniques

February 10, 2019

Fait maison: home made

Un lien: a link

Un fermier / un agriculteur : a farmer

L’industrie agroalimentaire: food industry

“Manger pour vivre ou vivre pour manger”

Santé, Vacances, argent: les jeunes se lâchent
Le Vélib, le système de vélos gratuits parisien.

Le Vélib, le système de vélos gratuits parisien.

February 5, 2016

Gratuit: free

Un abonnement: a membership

Se balader = se promener

Un embouteillage: a traffic jam

Se soucier de quelquechose: to worry about something

La mode des salles de sport

La mode des salles de sport

February 5, 2016
Une salle de sport: a gym
Etre mordu de quelquechose: to be mad about something
Prendre soin de soi: to look after oneself
Perdre de sa superbe: to lose one's good reputation: not used a lot
un abonnement: a membership
c'est partout pareil: it is the same everywhere
La musculation: bodybuilding
Le low cost: budget option
En chair et en os: in the flesh
Podbean App

Play this podcast on Podbean App